Comité départemental du plan de relance

 
 
Comité départemental du plan de relance

Pour faire face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement a mis en place dès le début de la crise, des mesures inédites de soutien aux entreprises et aux salariés, qui continuent aujourd’hui d’être mobilisables.

Afin de redresser rapidement et durablement l’économie française, un Plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’euros est déployé autour de 3 volets principaux : l’écologie, la compétitivité et la cohésion. Ce Plan vise à la fois à contrer les dommages économiques et sociaux de la crise sanitaire – en soutenant le pouvoir d’achat des Français et les carnets de commande des entreprises et en incitant ces dernières à privilégier l’activité partielle aux licenciements – et à conforter l’évolution vers une économie plus écologique, plus compétitive et plus solidaire.

La réussite du plan de relance et sa mise en œuvre sur les territoires reposent sur la mobilisation de tous les acteurs.

Ainsi, dans chaque région et département, des comités de pilotage et de suivi sont mis en place. Ils doivent veiller à informer l’ensemble des acteurs locaux des modalités de mise en œuvre du plan, à suivre l’avancement des projets sur les territoires et à identifier et résoudre les points éventuels de blocage.

Dans l’Indre, le comité associe les parlementaires, le président du conseil départemental, les présidents d’associations de maires, les présidents des chambres consulaires et les représentants des forces économiques sociales et environnementales du département.

Ce matin, le préfet de l’Indre a installé le comité départemental de suivi du plan de relance de l’Indre, a expliqué la méthode de travail et le calendrier de mise en œuvre du plan de relance.