COVID-19 I Stratégie locale de déconfinement

 
 
COVID-19 I Stratégie locale de déconfinement

Le confinement national a été mis en place le 17 mars dernier afin de lutter efficacement contre l’épidémie de COVID-19.
L’épidémie connaît un reflux, le déconfinement peut donc être amorcé sur l’intégralité du territoire.

Pour connaître toutes les modalités du déconfinement, rendez-vous sur le site du Gouvernement

Téléchargez l'attestation pour les déplacements de plus de 100 km :

> 11-05-2020-declaration-de-deplacement-fr - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> 11-05-2020declaration-deplacement-FR-docx - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Le déconfinement est un équilibre entre la sécurité sanitaire et la reprise de la vie quotidienne, ainsi trois facteurs sont étudiés quotidiennement pour en définir les modalités :

  • le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours
  • les capacités hospitalières en réanimation
  • le système local de tests et de détection des cas contacts

En fonction de ces critères les départements sont classés en vert (circulation limitée du virus) ou rouge (circulation élevée du virus) déterminant ainsi le niveau de déconfinement. Le département de l'Indre est classé vert.

La sortie du confinement dès lundi prochain implique que nous devons tous être responsables dans nos comportements quotidiens. Il faut impérativement poursuivre la bonne application des gestes barrières et de distanciation physique, le port du masque qui va s’imposer dans certaines situations…, et les intégrer dans notre vie quotidienne.
Seule une vigilance collective permettra d’assurer le bon déroulement de cette nouvelle phase.

gestes protection

Scolarité :

  • 77 % des écoles du département rouvriront avant la fin du mois de mai
  • Les collèges ouvriront à partir du 18 mai
  • L’ouverture des lycées sera décidée à la fin du mois

Continuité de l’activité professionnelle : 

  • Chiffres reports de charge : au 27 avril, 23,7 millions charges sociales + 1,3 millions charges fiscales
  • Chiffres fonds de solidarité : au 27 avril, 3 millions d’euros pour 2336 entreprises, soit une aide moyenne de 1334 euros

Commerce :

  • Les marchés sont ouverts
  • Les centres commerciaux sont ouverts

Transports en commun :

  • Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun
  • Plus d'informations sur les transports dans le département :

Bus de Châteauroux Métropole : site de Bus Horizon

Réseau Rémi Centre Val de Loire : site Rémi

Les TER en région Centre Val de Loire : site SNCF

Protocole national de sortie du confinement pour le secteur des transports

> protocole de deconfinement transports 21 mai 2020 def - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,38 Mb

Vie quotidienne :

  •  les attestations dérogatoires ne sont plus nécessaires à part pour les déplacements de plus de 100 km
  • Les parcs et jardins sont ouverts
  • Les lieux culturels de proximité ouverts - pour les musées, monuments et parcs zoologiques, consultez les arrêtés dérogatoires publiés au Recueil des Actes Administratifs

Pour rappel : les cinémas, salles de spectacles, salles de réception, les bars et les restaurants resteront fermés

Renforcement des capacités sanitaires :

1. Tester

Des tests systématiques pour les personnes malades et leurs contacts
La sortie du confinement s’accompagnera d’une augmentation massive des tests de dépistage pour toutes les personnes qui présenteraient des symptômes et toutes celles qui auraient été en contact avec des personnes malades. Ces tests diagnostiques virologiques (RT-PCR) permettent de détecter la présence du virus via un prélèvement par voie nasale.

Un test réalisé sur prescription médicale par un professionnel de santé

La réalisation d’un test se fait uniquement sur prescription. Au plan médical, ces tests ne présentent pas d’intérêt préventif en l’absence de symptôme ou sans contact avec une personne malade. Les tests pourront être faits dans les laboratoires privés ou par les laboratoires hospitaliers et seront pris en charge à 100 % par l'Assurance-maladie.

De fortes capacités de tests en région centre-Val de Loire

La mobilisation des laboratoires de biologie et des centres hospitaliers a conduit à augmenter fortement la capacité de test en région Centre-Val de Loire.
A la date du 7 mai 2020, la région dispose d’une capacité de plus 5 800 prélèvements par jour, répartie sur 97 sites. Il est important de rappeler que ces données pourront évoluer dans les prochains jours.
La liste des sites de prélèvement est disponible sur le site Internet de l’ARS Centre-Val de Loire et une carte interactive est disponible afin que chaque habitant de la région puisse trouver son lieu de prélèvement le plus proche de son domicile.

2. Tracer

Dès lors qu’une personne sera identifiée comme porteur du Covid-19, un travail d’identification des cas contacts de cette personne sera engagé
L'identification de ces cas-contacts sera assurée par :

  • les professionnels de santé libéraux (notamment les généralistes et infirmiers) mobilisés en première ligne pour l’identification des cas contacts dans la cellule familiale, mais également les établissements de santé ;
  • l'Assurance maladie, dont les équipes assurent la recherche des cas contacts au-delà de la cellule familiale ;
  • l’Agence régionale de santé, qui sera en charge d’identifier d’éventuels cas groupés (cluster) et interviendra pour l’analyse et le traitement des cas en collectivité.
3. Isoler

Pour casser les chaînes de transmission, il est important d‘isoler au plus vite les porteurs du virus et leurs cas contact. Dès les premiers symptômes, le patient concerné sera invité à consulter, réaliser un test de dépistage sur prescription médicale et à s’isoler dans l’attente des résultats.

Toute personne porteuse du Covid-19 sera invitée à un isolement strict. De même, les cas contact de cette personne seront invités à une période de quatorzaine. L’isolement ou la quatorzaine se fait au domicile des personnes, sauf pour celles qui souhaitent le faire dans un lieu d’hébergement dédié (par exemple si une personne du foyer présente des risques aggravés au titre du Covid-19). Dans ce cas, un hébergement pourra être proposé par les Préfectures.

Les personnes malades font l’objet d’un suivi médical par leur médecin ou l’équipe hospitalière qui les ont pris en charge.

L’ARSAgence Régionale de Santé Centre-Val de Loire est chargé d’un suivi régulier (non médicale) des malades en isolement et des personnes contacts mises en quatorzaine, par téléphone ou applicatif informatique. Un suivi social sera également organisé par les Préfectures pour les personnes le nécessitant.