2015

SÉCURITÉ ROUTIÈRE, TOUS RESPONSABLE

 
 
SÉCURITÉ ROUTIÈRE, TOUS RESPONSABLE

Parce que nous sommes tous des usagers de la route, il appartient à chacun d'entre nous de se comporter de façon responsable et respectueuse des autres.

Parce qu'il n'y a pas sur la route de petites infractions, il appartient à chacun d'entre nous de respecter la règle et de ne s'autoriser aucune transgression.

Évolution de l’accidentalité et des comportements

graph_secu_routiere

Dans l’Indre, le nombre d’accidents et de blessés en diminution durant les 3 premiers mois 2015, retrouve en avril et mai des valeurs comparables voire supérieures aux années précédentes.

NB La diminution en dessous de 2000 morts à échéance 2020 se traduit par un seuil critique de 8 morts pour l’Indre (22 morts déplorés en 2014, 21 en 2013, 17 en 2012)

 Les principales causes d’accidents dans l’Indre :

  1.  non respect de priorité (avec également les fautes de conduite comme circulation à gauche, dépassement, contresens) soit 28% des accidents, stable par rapport à 2014 sur la même période.
  2.  vitesses non adaptées ou excessives à hauteur de 22%, en baisse par rapport à 2014 (34%)
  3.  alcool stupéfiants pour 16% des accidents, stable par rapport à 2014

 Les infractions constatées :

  •  hausse de 78% des infractions de conduite après usage de stupéfiants
  •  hausse de 18% des excès de vitesse de plus de 40 km/h,
  •  hausse de 29% de conduite sans permis de conduire (161 depuis le début de l'année)
  •  stabilité pour l'alcool

 

Les évolutions réglementaires au 1er juillet 2015

Dès le 1er juillet 2015 entreront en vigueur deux mesures fortes annoncées par le ministre de l'Intérieur Bernard CAZENEUVE en janvier :

  •  l'interdiction de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre du son, aussi bien en voiture, à moto qu'à vélo.
  •  la limite d'alcool autorisée en conduisant passe de 0,5 g/l à 0,2 g/l d'alcool dans le sang pour tous les titulaires d'un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage.

 

Les 3 et 4 juillet : Opération "La route des vacances en toute sécurité"

A l'occasion des premiers grands départs en vacances, une opération de sensibilisation des conducteurs aux facteurs d'insécurité routière est organisée sur l'aire de repos des mille étangs sur l'autoroute A20 (dans le sens nord sud).

Des ateliers seront proposés sur les thèmes suivants :

  •   Les missions des agents d’entretien et d’exploitation sur l’autoroute
  •   Information sur l’intervention sur l’accident
  •   Test de la vision
  •   Espace d’information sur les risques liés à la conduite sous l’emprise alcoolique ou de stupéfiants
  •   Les contrôles de vitesse et d’alcoolémie
  •   Simulateur de retournement (port de la ceinture de sécurité et chargement du véhicule)
  •   La bonne utilisation d’un casque (Simulateur casque choc)
  •   Équipements de sécurité d’un conducteur de véhicule à deux roues motorisé
  •   Anticipé les dangers (Simulateur de conduite voiture)
  •   Éco-conduite
  •   Anticiper les dangers (Simulateur de conduite voiture)
  •   Espace sécurité routière pour les enfants
  •   Piste sécurité routière vélo

 

Chiffres clés :

  • l’alcool est présent dans plus d’1/3 des accidents mortels, les stupéfiants dans environ 20 %
  • la vitesse : facteur aggravant en cas de choc. Rouler à 140 kms/h au lieu des 130 autorisés ne fait gagner que 3 minutes sur 100 kms.En ville, rouler à 60kms/h au lieu de 50 rallonge la distance d’arrêt de plus de 10 mètres.
  • la fatigue : sur autoroute 1 accident mortel sur 3 est dû à l’endormissement.
  • téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accidents, envoyer des sms par 23
  • 10% des accidentés de la route ont été exposés à un médicament potentiellement dangereux pour la conduite. Soyez attentif aux pictogrammes sur les boîtes de médicaments qui indiquent leurs effets négatifs, demandez l’avis de votre médecin ou pharmacien.
  • À moto, la majorité des accidents mortels a lieu en rase campagne, sur route sèche, par beau temps. A la campagne, une fois dégagé du trafic, de jour, sur une belle route sèche, le motard a souvent tendance à relâcher sa vigilance.  Les motards représentent 2 % du trafic, 25 % de la mortalité routière et 30 % des blessés.
  • Une infraction au code de la route est à l’origine de 9 accidents mortels sur 10