2014

Une opération interministérielle "Vacances" pour la confiance des consommateurs vacanciers

 
 
Les vacances constituent toujours un moment privilégié. Bien que de plus en plus exigeants sur la qualité et la valorisation de leurs achats, les consommateurs-vacanciers se trouvent souvent, loin de leurs repères habituels, dans une situation de relative vulnérabilité face aux abus éventuels dont ils pourraient être victimes. Renforcer la confiance du vacancier dans l’acte de consommation touristique contribue également à valoriser cette ressource économique que constitue le tourisme en France.

Pour les services de l’État, les vacances représentent donc un double enjeu :

– enjeu individuel, pour le consommateur, dans son attente légitime de meilleurs produits ou prestations en terme de loyauté, de qualité et de sécurité, compte tenu de son budget ;

– enjeu collectif, pour l’économie et l’emploi du tourisme de notre pays (plus de 80 millions d’arrivées de touristes internationaux, plus de 7 % du PIB en dépenses pour les vacanciers français ou étrangers, 7 % à 8 % de l’emploi salarié dans le secteur du tourisme).

L’Opération Interministérielle « Vacances », reconduite cette année du 16 juin au 15 septembre 2014, a pour objectif de répondre à ces enjeux, sous la forme d’un dispositif mobilisant les compétences de chaque administration, agissant de façon coordonnée pour assurer la bonne information du consommateur, la loyauté des transactions ainsi que la sécurité la plus rigoureuse des produits alimentaires ou non alimentaires et des prestations de services. Ce dispositif national mobilise de nombreux services sur le terrain, sous l’autorité du préfet de département.

Dans l’Indre, cet été, les activités ciblées sont les suivantes : marchés forains, aires de jeux, hébergements saisonniers (telles les chambres d’hôtes), centres de vacances et de loisirs pour mineurs et activités aquatiques. La protection animale est également prise en compte. A la date du 23 juillet 2014, 80 contrôles ont, d’ores et déjà été réalisés par des fonctionnaires des ministères concernés. L’ensemble des constats s’avère satisfaisant, les professionnels ayant,  pour la plupart, le souci de la satisfaction et de la sécurité du public. A ce jour, un seul procès verbal a été dressé, suite au dépassement de la date limite de consommation d’un produit alimentaire. Par ailleurs, une injonction adressée au gestionnaire d’un local hébergeant des mineurs, qui présentait des défauts d’hygiène, a immédiatement été suivie d’effet.

Protéger les consommateurs, c’est aussi les informer afin qu’ils puissent exercer un choix libre et éclairé :

Un dossier « vacances 2014 » est mis en ligne sur le site http://www.economie.gouv.fr/dgccrf . Il délivre des conseils pratiques et utiles aux consommateurs en vacances.

Un centre d’appel général « Allo Service  Public », avec un numéro d’appel unique, le n° 39 39 (coût d’ une communication locale, à partir d’un poste fixe) permet aux consommateurs, comme aux professionnels, d’obtenir, tout au long de l’année, des informations ou des conseils généraux.